Lanriec.com Numéro 2

Pierre Guengard, Louis Glémarec et Daniel Le Maout, tous trois membres actifs du comité organisateur de la fête de la moisson, anciens paysans de Lanriec, se souviennent. Ils racontent avec un brin d’émotion les grands moments d’une journée de battage lorsqu’eles paysans se réunissaient à deux ou trois fermes pour l’événement sans doute le plus important de l’année.

A Lanriec on parlait et parle encore breton. Les expressions de cette journée reviennent tout naturellement dans la conversation, j’ai souhaité les retenir. Le Treff d’en Haut de la ferme de Victor Guengard et celle de Goyat, du Treff d’en Bas, la ferme de Kergoulou de Louis Glémarec et celle de Kerichard de Jos Corré, celle de Jos Maout de Kerambrigant et de Louis Derout de Kerdevot, celle d’’ Elie Carnot de la ferme du Moros et de François Rivier du Roudouic, entre autres, s’unissaient pour se donner la main. Pas moins de 13 personnes au minimum étaient indispensables pour tenir les différents postes le jour du battage. A la ferme du Porzou de Louis Dervenn, jumelée ce jour-là avec la ferme du Manoir du Bois.

yffic | 02 Février 2011 | 5323 | 4

A propos de l'auteur

4 commentaires

  1. Anne
    12 Octobre 2011 à 12:23:12

    Bonjour,

    comment imprimer les deux premiers numéros? Télécharger c'est bien, archiver, c'est mieux!

    Cordialement

  2. Flo2315
    27 Octobre 2011 à 12:24:24

    Une fois le PDF téléchargé, il suffit de l'ouvrir, une fois ouvert, clique droit dessus et faire Imprimer... Et voilà, c'est archivé :).

    Cordialement Flo2315.

  3. legall 93
    08 Septembre 2012 à 12:28:33

    sur le N° 2 il y a une photo page 3 "battage Elie Carnot"
    ou puis je la récupérer avec une définition plus grande ?
    je suis le petit fils d'Emile Tanguy le neveu de Jean Rivier, petit neveu de François Lebris.... et je construit mon arbre généalogique avec qq photos
    merci par avance
    félicitations pour votre revue

  4. mamie
    14 Octobre 2012 à 12:30:17

    dommage d'avoir du mal a trouver la revue quand elle parait nous fait revenir en arriere ou il faisait bon de pepeletter sur les béqulles au Passage amicalement mamie